La cuisine du Laos: un mélange unique de saveurs et de légèreté | Tārrā
rice-2345381_1920

La cuisine du Laos: un mélange unique de saveurs et de légèreté

Aujourd’hui, nous commençons notre tour gastronomique des destinations que nous vous proposons en vous emmenant à la découverte de la cuisine Laotienne. Forte de ses origines diversifiées, celle-ci s’est véritablement imposée comme l’une des meilleures d’Asie. Alors, que nous réserve la gastronomie Laotienne ? Petit tour d’horizon de ses caractéristiques et de ses principaux plats.

Une cuisine légère et saine

Si la cuisine laotienne n’a pas la renommée internationale que peut avoir la Thaïlande, elle n’en reste pas moins similaire et pleine de bonnes surprises. Comme la plupart des cuisines asiatiques, la cuisine Laotienne se caractérise par une utilisation abondante de piments et d’herbes diversifiées. Cependant, là où celle-ci se distingue réellement de ses voisines, c’est par l’absence de matière grasse autre que l’huile de noix de coco. On considère ainsi la cuisine laotienne comme étant légère et saine.

Les principales caractéristiques de l’alimentation laotienne sont la présence de riz dans la majorité des plats proposés, agrémentés de viandes (porc, bœuf) ou volailles (canard, poulet) ainsi que la présence de très nombreux légumes. La cuisine laotienne a beaucoup de variations régionales.

Les origines de la cuisine laotienne prennent leurs racines d’une région du nord qui est désormais rattachée à la Chine. Tandis que les Laotiens s’installèrent plus au sud, ils emmenèrent avec eux leurs traditions culinaires. Du fait des différentes migrations du peuple Laotien, sa cuisine a eu une influence sur les autres pays voisins tels que le Cambodge et la Thaïlande.

Quels sont les plats typiques?

Voici quelques exemples des plats incontournables que vous aurez la chance de gouter au Laos :

    • Lap : Plat le plus connu de la cuisine Laotienne, il est considéré comme étant le plat national. C’est une salade de poisson ou viande émincés très finement et assaisonnés d’épices (beaucoup) et de jus de citron. Ce plat est généralement servi agrémenté de riz et d’un bouillon de soupe. Il peut également se déguster en apéro.
    • Khao Poun : C’est une soupe épicée au lait de coco. Elle est composée au départ de vermicelles de riz, d’un bouillon au lait de coco, de feuilles de citronnier et de verdure en abondance. A cette base sont rajoutés la viande ou le poisson ainsi que des épices diverses et variées donnant à chaque Khao Poun que vous pourrez gouter une saveur différente.
    • Tam Mak Houng : C’est une salade de papaye verte composée de piments, de pâtes de crevettes et de crabes, de jus de citron et nampa (sauce de poisson). Il combine ainsi les 4 composantes principales de la cuisine Laotienne : l’acidité du citron, l’épicé des piments, le salé de la sauce de poisson et le sucré du sucre de palme.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE